13/11/2012

Indignation - Philippe Roth

indignation-philip-roth-roman-dapprentissage--L-uEjZSg[1].jpgNous sommes en 1951, seconde année de la guerre de Corée. Marcus Messner, jeune homme de dix-neuf ans, intense et sérieux, d'origine juive, poursuit ses études au Winesburg College, dans le fin fond de l'Ohio. Il a quitté l'école de Newark, dans le New Jersey, où habite sa famille. Il espère par ce changement échapper à la domination de son père, boucher de sa profession, un homme honnête et travailleur, mais qui est depuis quelque temps la proie d'une véritable paranoïa au sujet de son fils bien-aimé. Fierté et amour, telles sont les sources de cette peur panique. Marcus, en s'éloignant de ses parents, va tenter sa chance dans une Amérique encore inconnue de lui, pleine d'embûches, de difficultés et de surprises.
Indignation, le vingt-neuvième livre de Philip Roth, propose une forme de roman d'apprentissage : c'est une histoire d'audace et de folie, d'erreurs et de tâtonnements, de résistances et de révélations, tant sur le plan sexuel qu'intellectuel. Renonçant à sa description minutieuse de la vieillesse et de son cortège de maux, Philip Roth poursuit avec l'énergie habituelle son analyse de l'histoire de l'Amérique - celle des années cinquante, des tabous et des frustrations sexuelles - et de son impact sur la vie d'un homme jeune, isolé, vulnérable.

 

Déçu Après avoir lu La Tache, et vu le film tiré de ce livre "La Couleur du Mensonge", qui m'avait vraiment marquée, j'ai voulu lire un des autres romans écrits par cet auteur.  Alors, peut-être que je ne me sens pas concernée du tout par le sujet, ou que cela ne m'intéresse pas, toujours est-il que je n'en garderai pas grand-chose.  C'est dommage !

 

Lu en octobre 2012

   

07:59 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1)

11/11/2012

Une Vie Française - Jean-Paul Dubois

une vie française.jpg

Jean-Paul Dubois offre un roman d'une ampleur réjouissante. Cinquante ans de la vie d'un homme au cœur d'une société française qui commence avec Charles de Gaulle et s'achève avec Jacques Chirac. Tout le roman est un mélange réussi entre l'anecdote et l'histoire, entre Mai 68 et les dîners de famille, entre la mort de Franco et le premier baiser avec la langue. Jean-Paul Dubois parvient à raconter un demi-siècle de politique française par le chemin des écoliers, drôle et désenchanté. En passant du rire aux larmes, de la mort à la vie, il nous offre une saga sans artifices, un livre-bilan, un roman palpitant.

Prix Femina 2004- Prix du roman Fnac 2004

 

SourireSourire C'est un roman que l'on est content de retrouver le soir.  Ce livre m'a enchantée par sa manière de décrire la vie du personnage, ses réactions face aux événements douloureux et heureux de sa vie.

 

Lu en février 2006 

 

15:26 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)